Tous les articles par Nicolas Delerue

Tribune dans Ouest-France et l’Humanité: La paix au cœur des alternatives pour l’humanité

Les quotidiens Ouest-France et l’Humanité ont publié une tribune intitulée: « La paix au cœur des alternatives pour l’humanité ».

Tribune : Ventes d’armes et dissuasion nucléaire, même combat ?

Accepter que l’avenir de la dissuasion nucléaire dépende des carnets de commande de pays tiers, au surplus présentant un risque géopolitique ou susceptibles d’utiliser les armes françaises au mépris du droit international, c’est à la fois renoncer au principe de l’indépendance stratégique, mettre en doute la volonté de la France de respecter le droit international, et faire perdre sa crédibilité à la défense de la France. Par Sylvie Brigot-Vilain (Amnesty International France), Jean-Marie Collin (ICAN France), Marc Finaud et Annick Suzor-Weiner (IDN). Lire la suite

The Madness of Nuclear Deterrence

Un entretien (en anglais) de Mikhail Gorbachev avec le Wall Street Journal.

Dans cet entretien, Mikhail Gorbachev insiste sur le danger des armes nucléaires: « Yet nuclear weapons are like a rifle hanging on the wall in a play written and staged by a person unknown. We do not know the playwright’s intent. Nuclear weapons could go off because of a technical failure, human error or computer error.« 

L’entretien en Anglais est disponible ici (inscription requise): https://www.wsj.com/articles/the-madness-of-nuclear-deterrence-11556577762

Kouchner-Brauman: le grand débat

Kouchner-Brauman: le grand débat

Droit humanitaire, conflits armés, menaces actuelles

Salle Colbert, Palais Bourbon
128 Rue de l’Université, Paris 7e
Mercredi 19 juin 2019 à 17 h

Inscription obligatoire avant le 12 juin: cliquez ici

Deux grands acteurs français des affaires humanitaires, dont les positions ont souvent divergé, s’exprimeront et débattront sur les leçons du passé et les enjeux actuels.

Le débat est organisé par les associations ADIF et Pugwash-France et placé sous le haut-parrainage de la mission d’information de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale sur le droit international humanitaire à l’épreuve des conflits. La participation est libre mais pour des raisons de sécurité, un document d’identité sera requis à l’entrée, ainsi que l’inscription en ligne.

Le Traité d’interdiction sur les armes nucléaires : un instrument de paix !

COMMUNIQUE DE PRESSE,

08 novembre 2018

Le Traité d’interdiction sur les armes nucléaires : un instrument de paix !

ICAN France, relais national de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires, prix Nobel de la paix 2017, interviendra lors du premier Forum de Paris sur la Paixqui se déroulera du 11 au 13 novembre (Halle de la Villette) pour présenter son projet : Le Traité d’interdiction sur les armes nucléaires : un instrument au service de la paix!

Les armes nucléaires constituent un danger permanent pour la survie de l’humanité à cause de leurs conséquences humanitaires catastrophiques. Non seulement les négociations de désarmement sont au point mort, mais les pays dotés d’armes nucléaires développent de nouveaux programmes, comme la France qui vient d’engager 37 milliards € (entre 2019 et 2025) pour renouveler entièrement son arsenal nucléaire. Les Etats Unis se retirent du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire et les tensions entre pays nucléaires n’ont jamais été aussi fortes depuis la guerre froide, selon le Secrétaire général de l’ONU, M. Guterres.

L’insécurité créée par l’existence de près de 15 000 armes nucléaires qui peuvent à tout moment déclencher une catastrophe, volontairement ou par accident ne peut être niée, sauf à vouloir rester dans un aveuglement total. Le Forum de Paris a pour objectif de célébrer et de promouvoir la paix. Celle-ci pourra pleinement exister lorsque la communauté internationale ne sera plus sous la menace – exercée sous couvert de la politique de dissuasion – permanente de ces armes de destruction massive.  »

Le Traité d’interdiction sur les armes nucléaires est une solution pour éliminer cette menace à la paix. Adopté par une écrasante majorité d’États le 7 juillet 2017 à l’ONU, son entrée en vigueur devrait se faire d’ici fin 2019, mettant ainsi les armes nucléaires hors la loi. Ce traité est l’étape nécessaire pour assurer la mise en œuvre d’un processus complet de désarmement nucléaire.

ICAN France, lors de ce Forum, présentera, avec ses partenaires, dans l’espace des solutions pourquoi « le Traité d’interdiction sur les armes nucléaires est un instrument de paix » et proposera aux visiteurs de se faire photographier avec la médaille du prix Nobel de la paix ; un prix décerné pour récompenser nos efforts pour la paix et l’interdiction des armes nucléaires. Beatrice Fihn, Directrice exécutive de ICAN sera également présente et interviendra le 13 novembre (12h15 – 13h15, Auditorium) dans la session « Contrôle des armements : la voie du progrès».

ICAN France sera présent avec ses nombreuses associations partenaires dont : Abolition des armes nucléaires-Maison de VigilanceAssociation internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaireMouvement pour une alternative non-violenteMouvement de la paixObservatoire des armementsPugwash-FranceRéseau Sortir du nucléaire.